samedi 8 mars 2014

Il y a des choses que je ne comprends pas...

Dans ce billet, je vais te parler de mes péripéties quotidiennes en allant à l'école chercher ma grande fille.
Bien évidemment j'y vais toujours avec Elise et par la force des choses, souvent avec la poussette ou parfois avec elle dans mes bras. 
D'ailleurs nous sommes plusieurs mamans dans ce cas-là. 
Alors on attend devant la porte comme tout le monde jusqu'à l'heure du rush, l'ouverture des portes... Et là, on croirait que c'est une course, qu'il faut récupérer son enfant le plus vite possible. Et du coup, et bah nous les mamans avec bébés, soit on se fait bousculer, soit on est les dernières à rentrer dans l'école.
Alors être la dernière ça ne me dérange bien moins que de me faire bousculer avec ma pitchoune dans les bras ou avec la poussette.
ça m'exaspère surtout quand on pense que les parents sont sensés montrer l'exemple aux enfants...

3 commentaires:

  1. Pareil ici à l'école... Comme partout, dans le métro, à l'entrée d'un ciné, les gens ont ce besoin de passer devant tout le monde, pour gagner 2 microsecondes, voire en perdre parfois à force de se faire bousculer par ceux qui sont derrière. L'humain dans toute sa splendeur !

    RépondreSupprimer
  2. Oui les gens sont sans gêne malheureusement... C'est pire que déprimant...

    RépondreSupprimer
  3. Ouiiii !! C'est pareil ici, limite ils courent dans les couloirs pour arriver les premiers devant la porte de la classe. Comme toi, il m'arrive d'y aller avec le petit à pied ou de prendre la poussette et les gens sont tellement agglutinés devant la classe que je ne peux même pas passer avec ma poussette! Du coup, j'ai pris l'habitude d'arriver 5-10 minutes après l'ouverture des portes, on peut mieux circuler...

    RépondreSupprimer